Le clearomizer – un accessoire pour la cigarette électronique

Le clearomizer est très important, il functionne à toutes les batteries eGo.
Il a la capacité de retenir beaucoup de liquide. Il est muni des murs mats, donc nous saurons à chaque moment combien de liquide nous y avons. Il sort une grande quantité de vapeurs, il ne coule mais il offre une sensation à part au fumer. Le premier clearomiseur est apparu à la fin de l’année 2011. Grâce au succès qu’il a enregistré, nous rencontrons actuellement beaucoup de types de clearomiseurs. Le principe de fonctionnement est le même, n’importe le modèle du clearomiseur. Le liquide végétal est mis dans son corps, étant conduit vers la résistance par une mèche en silice.

Le clearomiseur fonctionne sur les batteries eGo. Selon le modèle, certains clearomiseurs s’arrangent aussi aux modèles de batteries EGO. La charge avec du liquide est réalisée par la partie d’en haut. On défait «l’embouchure» et on met du liquide sur la partie latérale, comme si on versait de la bière dans le verre. Il n’est pas recommandé d’être complètement chargé. On met du liquide jusqu’à la ligne indiquant 1.6 ml au maximum. Après la charge on attend une minute jusqu’à ce que le liquide arrive jusqu’à la résistance. Quand nous appuyons sur le bouton nous entendons un son (un grésillement). C’est normal, parce que c’est la résistance qui vaporise le liquide.

Parmi les avantages d’un clearomiseur on compte également le fait qu’il amplifie la force du liquide. On peut utiliser du liquide faible et le percevoir comme s’il serait moyen ou fort. Après une certaine période, la résistance du clearomiseur commence à accumuler des résidus et elle ne fonction encore bien. Afin d’éloigner ces résidus on tient le clearomizer dans l’eau 10 minutes. Puis nous le sortons, nous éliminons l’eau qu’il contient et nous le mettons sur la batterie. Avant de mettre du liquide nous lui faisons de la Combustion Sèche. Ce procédé se réalise en tenant appuyé le bouton de la batterie jusqu’à ce que les résidus de la résistance soient brûlés. À ce moment-là les spires de la résistance rougiront. Puis nous y versons du liquide, nous mettons «son embouchure» du bout et nous l’utilisons. Pour les clearomiseurs ayant de la résistance réversible, le corps contenant la résistance est tenu dans l’eau. Puis il est remonté et on fait la même opération.

La résistance du clearomiseur est un consommable. Sa durée de vivre diffère selon le fumeur. Il est recommandé de détenir toujours un clearomiseur ou une résistance de réserve. Il y a sur le marché des clearomiseurs très bons marchés par rapport à ceux des magasins de spécialité. Ceux-ci sont des «copies» des originaux. Hors le fait qu’ils brûlent très vite, nous risquons de brûler également la batterie à cause d’eux.

Manuel d’emploi de la cigarette Ego
Quel modèle de cigarette à choisir?